Numéro C.P. : 2018-1275

Date : 2018-10-10


Whereas the World Trade Organization (WTO) Agreement on Safeguards allows for the application of a safeguard measure to a good if it is determined that such good is being imported in such increased quantities and under such conditions as to cause or threaten to cause serious injury to the domestic industry that produces like or directly competitive goods;

 

Whereas it appears to the Governor in Council, on the basis of a report of the Minister of Finance, that certain steel goods are being imported into Canada in increased quantities;

 

Whereas it appears to the Governor in Council, on the basis of the report of the Minister of Finance, that the importation in increased quantities of steel goods is the result of the effect of the obligations, including tariff concessions, incurred by Canada under WTO agreements and of unforeseen developments, including global overcapacity in steel production and the fact that a number of WTO members have taken or are considering taking measures to restrict importation of steel into their markets, which appears to have caused or threaten to cause significant trade diversion into Canada;

 

Whereas the Governor in Council, having been satisfied, on the basis of the report of the Minister of Finance, that for each class described in the schedule to this Order, all of the steel goods, taken together, are being imported under such conditions as to cause or threaten to cause serious injury to domestic producers of like or directly competitive goods, made the Order Imposing a Surtax on the Importation of Certain Steel Goods, pursuant to subsection 55(1) of the Customs Tariff;

 

 

 

…/2

 


- 2 -

 

And whereas, on the basis of the report of the Minister of Finance, it does not appear to the satisfaction of the Governor in Council that the conditions set out in subsection 59(1) of the Customs Tariff are met with respect to certain goods imported from Mexico and goods imported from the United States, Chile or Israel or another CIFTA beneficiary;

 

Therefore, Her Excellency the Governor General in Council, on the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to paragraph 20(a) of the Canadian International Trade Tribunal Act, makes the annexed Order Referring to the Canadian International Trade Tribunal, for Inquiry into and Reporting on, the Matter of the Importation of Certain Steel Goods.

 

 


Attendu que l’Accord sur les sauvegardes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) autorise la prise de mesures de sauvegarde à l’égard d’une marchandise s’il est établi que celle-ci est importée en quantité tellement accrue et dans des conditions telles que son importation cause ou menace de causer un dommage grave à la branche de production nationale de marchandises similaires ou directement concurrentes;

 

Attendu qu’il semble à la gouverneure en conseil, sur le fondement d’un rapport du ministre des Finances, que certains produits de l’acier soient importés au Canada en quantité accrue;

 

Attendu qu’il semble à la gouverneure en conseil, sur le fondement du rapport du ministre des Finances, que la hausse des importations des produits de l’acier soit due à l’effet des engagements, notamment les concessions tarifaires, pris par le Canada en vertu des accords de l’OMC et à des développements imprévus, notamment la surcapacité mondiale de production d’acier et le fait que plusieurs pays membres de l’OMC aient pris ou envisagent de prendre des mesures pour restreindre les importations d’acier vers leurs marchés, ce qui semble causer ou menacer de causer ainsi un détournement marqué des échanges vers le Canada;

 

Attendu que la gouverneure en conseil, étant convaincue, sur le fondement du rapport du ministre des Finances, que pour chaque catégorie décrite à l’annexe du Décret, l’ensemble des marchandises sont importées dans des conditions où elles causent ou menacent de causer un dommage grave à des producteurs nationaux de marchandises similaires ou directement concurrentes, a pris le Décret imposant une surtaxe sur l’importation de certains produits de l’acier en vertu du paragraphe 55(1) du Tarif des douanes;

 

…/2

 


- 2 -

 

Attendu que la gouverneure en conseil n’est pas convaincue, sur le fondement du rapport du ministre des Finances, que les conditions prévues au paragraphe 59(1) du Tarif des douanes sont remplies à l’égard de certaines marchandises importées du Mexique et des marchandises importées des États-Unis, du Chili ou d’Israël ou d’un autre bénéficiaire de l’ALÉCI,

 

À ces causes, sur recommandation du ministre des Finances et en vertu de l’alinéa 20a) de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Décret saisissant le Tribunal canadien du commerce extérieur pour qu’il enquête et fasse un rapport sur l’importation de certains produits de l’acier, ci-après.

 

 


Order Referring to the Canadian International Trade Tribunal, for Inquiry into and Reporting on, the Matter of the Importation of Certain Steel Goods

   

 

Purpose

 
 

1 The purpose of this Order is to refer to the Canadian International Trade Tribunal, for inquiry into the importation of certain steel goods into Canada and reporting to the Governor in Council, having regard to Canada’s rights and obligations under international trade agreements.

   

 

Terms of reference

 
 

2(1) In carrying out its mandate, the Tribunal must

(a) conduct its analysis taking into account all goods of each class described in the schedule;

(b) conduct its analysis on the basis of domestic producers of like or directly competitive goods, as defined in section 3 of the Canadian International Trade Tribunal Regulations, for each class described in the schedule; and

(c) in considering the volume of importation and injury or threat of injury, include goods that are subject to an antidumping or countervailing duty measure or investigation.

   

 

Period covered

 
 

(2) The period covered by the inquiry of the Tribunal begins on January 1, 2015.

   

 

Inquiry

 
 

3(1) Subject to subsections (3) to (5), the Tribunal must determine whether the goods of the classes described in the schedule are being imported in such increased quantities and under such conditions as to be a principal cause of serious injury or threat of injury to domestic producers of like or directly competitive goods.

   

 

Clarification

 
 

(2) For greater certainty, the Tribunal must consider collectively the goods of a class to determine the quantity and importation conditions, for the purposes of subsection (1)‍.

   

 

Exception

 
 

(3) The Tribunal’s inquiry must not consider goods being imported from the United States, Chile or Israel or another CIFTA beneficiary, and originating in that country.

   

 

Exception

 
 

(4) The Tribunal’s inquiry must not consider goods being imported from Mexico, other than those described in classes 3 and 7 of the schedule, and originating in that country.

   

 

Exclusion of goods

 
 

(5) In conducting its inquiry, the Tribunal must not hear any motion to exclude any good from a class or that would otherwise limit the scope of the inquiry, determination or recommendations.

   

 

Determination — Mexico

 
 

4 If the Tribunal determines, pursuant to section 20.01 of the Canadian International Trade Tribunal Act, that goods of class 3 or 7 described in the schedule imported from Mexico, and originating in that country, do not account for a substantial share of total imports of goods of the class in question or do not contribute importantly to serious injury or threat of such injury, the Tribunal must determine whether all the goods of that class are imported, from all other countries subject to the inquiry, other than Mexico, in such increased quantities and under such conditions as to be a principal cause of serious injury, or threat of such injury, to domestic producers of like or directly competitive goods.

   

 

Determination — Panama, Peru, Colombia, Honduras or Korea

 
 

5 If the Tribunal determines, pursuant to sections 20.031, 20.04, 20.05, 20.06 and 20.07 of the Canadian International Trade Tribunal Act, that goods of a class described in the schedule imported from Panama, Peru, Colombia, Honduras or Korea, and originating in that country, are not a principal cause of serious injury or threat of such injury, the Tribunal must determine whether all the goods of that class are imported, from all other countries subject to the inquiry that are not covered by any such determination, in such increased quantities and under such conditions as to be a principal cause of serious injury, or threat of such injury, to domestic producers of like or directly competitive goods.

   

 

Recommendations

 
 

6(1) Subject to subsection (2), if the Tribunal determines that importation of the goods of a class described in the schedule is a principal cause of serious injury or threat thereof to domestic producers of like or directly competitive goods, the Tribunal must make recommendations, in respect of each class of goods, as to the most appropriate remedy to address, over a period of three years, the injury caused or threatened to be caused by increased importation into Canada of that class of goods, in accordance with Canada’s rights and obligations under international trade agreements.

   

 

Exception — beneficiaries of General Preferential Tariff

 
 

(2) The Tribunal’s recommendations must not address goods of a class that are being imported from a country benefiting from the General Preferential Tariff — and originating in that country — for which importation of the goods of that class did not, in 2017, exceed 3% of the total importation of goods of that class, provided that the importation of goods of that class from all countries benefiting from that Tariff did not, in 2017, exceed 9% of the total importation of goods of that class.

   

 

Report

 
 

7 The Tribunal must submit to the Governor in Council, within 175 days after the day on which this Order is made, a report which includes

(a) its determination and the reasons for it; and

(b) its recommendations.

   

 


 

SCHEDULE

(paragraphs 2‍(1)‍(a) and (b), subsections 3‍(1) and (4), sections 4 and 5 and subsection 6‍(1))

   

 

     

 

     

 

Class of Goods

Description

 
 

1. Heavy Plate

Hot-rolled carbon steel plate and high-strength low-alloy steel plate not further manufactured than hot-rolled, heat-treated or not, in widths from 80 inches (± 2,030 mm) to 152 inches (± 3,860 mm), and thicknesses from 0.375 inches (± 9.525 mm) to 4.0 inches (101.6 mm), with all dimensions being plus or minus allowable tolerances contained in the applicable standards. For greater certainty, these dimensional restrictions apply to steel plate, which contains alloys greater than required by recognized industry standards provided that the steel does not meet recognized industry standards for an alloy-specification steel plate.

 

The following goods are excluded:

 

 

• all plate in coil form, and

 

 

• all plate having a rolled, raised figure at regular intervals on the surface (also known as floor plate)‍.

 

 

   
 
 

2. Concrete Reinforcing Bar

Hot-rolled deformed steel concrete reinforcing bar in straight lengths or coils, commonly identified as rebar, in various diameters up to 56.4 millimeters, in various finishes.

 

The following goods are excluded:

 

 

• plain round bar;

 

 

• fabricated rebar products; and

 

 

• 10-mm-diameter (10M) rebar produced to meet the requirements of CSA G30 18.09 (or equivalent standards) and that is coated to meet the requirements of epoxy standard ASTM A775/A 775M 04a (or equivalent standards) in lengths from 1 foot (30.48 cm) to 8 feet (243.84 cm)‍.

 

 

   
 
 

3. Energy Tubular Products

Carbon and alloy steel energy tubular products, including line pipe, tubing, and casing, finished or unfinished, welded or seamless, having a nominal outside diameter from 2.375 inches (60.3 mm) to 60 inches (1,524 mm) (with all dimensions being plus or minus allowable tolerances contained in the applicable standards), heat treated or not heat treated, regardless of length, wall thickness, surface finish (coated or uncoated), and end finish (plain, bevelled, threaded, or threaded and coupled), in all grades, meeting or supplied to meet American Petroleum Institute (API) 5L, API 5L-B, API 5CT, Canadian Standards Association (CSA) Z245.1, International Standards Organization (ISO) 3183, American Society for Testing and Materials (ASTM) ASTM A333, ASTM A106, ASTM A53-B or their equivalents or enhanced proprietary standards, whether or not actually certified or stenciled, whether or not meeting specifications for other end uses, including single-certified, dual-certified or multiple-certified, for use in oil and gas, piling pipe, or other applications.

For greater certainty, this class includes casing and tubing that are referred to as "green tubes" in the industry. These are formed tubes with the requisite chemistry and dimensions of casing or tubing, but that require further processing before they may be used in a well. They are included in this class as unfinished, non-heat treated, or plain end pipe. The finishing required may be heat treatment, threading, coupling, testing, or any combination of these processes.

 

The following goods are excluded:

 

 

 

 

• Drill pipe, pup joints, couplings, coupling stock, galvanized or stainless steel line pipe, and casing or tubing containing 10.5% or more by weight chromium;

 

 

• Submerged arc longitudinal welded line pipe, regardless of grade, outside diameter and wall thickness, in lengths of 60 feet (18.288 m) with no girth welds for exclusive use in slurry or tailings piping systems in oil sands projects and marked "For Use as Slurry/Tailings Pipe Only". For greater certainty, use in a pipeline meeting CSA Z-662 or as pressure piping meeting CSA B51 Code is not permitted under this exclusion;

 

 

• Submerged arc longitudinal welded line pipe, regardless of outside diameter, wall thickness and length, for exclusive use in high-temperature steam distribution pipelines and marked "For Steam Distribution Only", certified to meet the requirements of CSA Z662-15 Clause 14 or Annex I and certified to have proven fatigue and creep test properties as provided in sections I.2.3.2 and I.3.2.1 of CSA Z662-15 as established by means of a creep test of no less than 10,000 hours carried out in accordance with ASTM E139;

 

 

• Unfinished seamless carbon or alloy steel line pipe in the form of mother tubes having outside diameters of 184, 197, 210, 235, 260, 286, 328, 350, 368, 377, 394, 402, 419, 426, 450, 475, 480, 500, 521, 530, 560, 585 or 610 mm, in wall thicknesses from 9 mm to 110 mm and in lengths ranging from 7.72 m to 15.24 m, not stenciled as meeting any line pipe product specification, but imported for use in the production, and not solely for finishing, of seamless line pipe made to any one or several of API 5L, CSAZ245.1, ISO 3183, ASTM A333, ASTM A335, ASTM A106, ASTM A53 or their equivalents;

 

 

• ASME SA 672 or ASME SA 691 electric-fusion welded steel pipe as certified under the ASME "Boiler and Pressure Vessel Code" rules (and stencilled with at least one of the aforementioned standards), of a length not to exceed 15 feet (4.572 m), for use other than in a CSA Z-662 pipeline application and imported with authorized inspection certificates and applicable ASME Partial Data Reports;

 

 

• Line pipe, regardless of grade, outside diameter and wall thickness, single stenciled as "DNV-OS-F101" for exclusive use in offshore applications and marked "For Offshore Applications Only"; and

 

 

• Welded line pipe having nominal outside diameters from 18 inches to 24 inches (610 mm) (with all dimensions being plus or minus allowable tolerances contained in the applicable standards), regardless of grade and wall thickness, with a manganese content of no less than 16% by weight, for exclusive use in slurry, tailings, and pressure piping systems in oil sands projects, and marked “Not for CSA Z-662 Applications”. For greater certainty, use in a pipeline meeting CSA Z-662 is not permitted under this exclusion.

 

 

   
 
 

4. Hot-rolled Sheet

Flat hot-rolled carbon and alloy steel sheet and strip, including secondary or non-prime material, in various widths from 0.75 inches (19 mm) and wider, and

 

 

• for product in coil form, in thicknesses from 0.054 inches to 0.625 inches (1.37 mm to 15.875 mm),

 

 

• for product that is cut to length, in thicknesses from 0.054 inches up to but not including 0.187 inches (1.37 mm up to but not including 4.75 mm)‍.

 

 

 

The following goods are excluded:

 

 

• flat-rolled stainless steel sheet and strip; and

 

 

• flat hot-rolled, cut to length alloy steel products containing no less than 11.5% manganese, in thicknesses from 0.12 inches to 0.19 inches (3 mm to 4.75 mm)‍.

 

 

   
 
 

5. Pre-painted Steel

Pre-painted flat-rolled products of non-alloy and alloy steel (not including stainless steel) which are painted, varnished or coated with plastics on at least one side, in coils or cut lengths, in thicknesses up to 0.079 inches (2.0066 mm) and widths up to 61.5 inches (1562.1 mm) with all dimensions being plus or minus allowable tolerances contained in the applicable standards.

 

The following goods are excluded:

 

 

• products with a final coating of zinc-dust (a zinc-rich paint, containing by weight 70% or more of zinc); and

 

 

• products with a substrate with a metallic coating of chromium.

 

 

   
 
 

6. Stainless Steel Wire

Cold drawn and cold drawn and annealed, stainless steel round wire, up to 0.256 inches (6.50 mm) in maximum solid cross-sectional dimension; and cold drawn, and cold drawn and annealed, stainless steel cold-rolled profile wire, up to 0.031 square inches (0.787 sq. mm) in maximum solid cross-sectional area.

   
 
 

7. Wire Rod

Certain hot‐rolled products of carbon steel and alloy steel, in coils, of approximately round cross section, less than 19.00 mm in actual solid cross‐sectional diameter.

 

The following goods are excluded:

 

 

• stainless steel;

 

 

• tool steel;

 

 

• high‐nickel steel;

 

 

• ball bearing steel; and

 

 

• concrete reinforcing bars and rods (also known as rebar)‍.

 

 

   

 


 

 
 

Décret saisissant le Tribunal canadien du commerce extérieur pour qu’il enquête et fasse un rapport sur l’importation de certains produits de l’acier

 

 

 
 

Objet

 
 

1 Le présent décret a pour objet de saisir le Tribunal canadien du commerce extérieur pour qu’il enquête et fasse rapport au gouverneur en conseil sur l’importation de certains produits de l’acier au Canada, eu égard aux droits et obligations du Canada dans le cadre d’accords sur le commerce international.

 

 

 
 

Mandat

 
 

2(1) Dans le cadre de son mandat, le Tribunal :

a) procède à son analyse en considérant l’ensemble des marchandises de chaque catégorie décrite à l’annexe;

b) procède à son analyse en fonction des producteurs nationaux de marchandises similaires ou directement concurrentes, au sens de l’article 3 du Règlement sur le Tribunal canadien du commerce extérieur, pour chaque catégorie décrite à l’annexe;

c) évalue le volume des importations, le dommage et la menace de dommage en tenant compte des marchandises faisant l’objet de mesures antidumping ou de droits compensateurs, ou d’une enquête à cet effet.

 

 

 
 

Période

 
 

(2) Le mandat du Tribunal porte sur la période débutant le 1er janvier 2015.

 

 

 
 

Enquête

 
 

3(1) Sous réserve des paragraphes (3) à (5), le Tribunal décide si les marchandises des catégories décrites à l’annexe ont été importées en quantité tellement accrue et dans des conditions telles que leur importation constitue une cause principale du dommage grave porté aux producteurs nationaux de marchandises similaires ou directement concurrentes, ou de la menace d’un tel dommage.

 

 

 
 

Précision

 
 

(2) Pour l’application du paragraphe (1), il est entendu que le Tribunal considère l’ensemble des marchandises d’une catégorie pour évaluer la quantité et les conditions de leur importation.

 

 

 
 

Exception

 
 

(3) L’enquête du Tribunal ne porte pas sur les marchandises qui sont importées des États-Unis, du Chili ou d’Israël ou d’un autre bénéficiaire de l’ALÉCI et qui sont originaires de ce pays.

 

 

 
 

Exception

 
 

(4) L’enquête du Tribunal ne porte pas sur les marchandises qui sont importées du Mexique, sauf celles des catégories 3 et 7 de l’annexe, et qui sont originaires de ce pays.

 

 

 
 

Exclusions de marchandises

 
 

(5) Dans le cadre de son enquête, le Tribunal n’entend pas les requêtes visant à exclure des marchandises d’une catégorie ou à autrement réduire la portée de son enquête, de sa décision ou de ses recommandations.

 

 

 
 

Décision — Mexique

 
 

4 Si le Tribunal conclut, aux termes de l’article 20.01 de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur, que les marchandises des catégories 3 ou 7 de l’annexe qui sont importées du Mexique et qui sont originaires de ce pays ne constituent pas une part substantielle du total des importations de marchandises de la catégorie en cause ou qu’elles ne contribuent pas de manière importante au dommage grave ou à la menace d’un tel dommage, il décide si le total des marchandises de cette catégorie importées de tous les pays faisant l’objet de l’enquête, autres que le Mexique, sont importées en quantité tellement accrue et dans des conditions telles qu’elles constituent une cause principale du dommage grave porté aux producteurs nationaux de marchandises similaires ou directement concurrentes, ou de la menace d’un tel dommage.

 

 

 
 

Décision — Panama, Pérou, Colombie, Honduras ou Corée

 
 

5 Si le Tribunal conclut, aux termes des articles 20.031, 20.04, 20.05, 20.06 et 20.07 de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur, que les marchandises d’une catégorie décrite à l’annexe qui sont importées du Panama, du Pérou, de la Colombie, du Honduras ou de la Corée et qui sont originaires de ce pays ne constituent pas une cause principale du dommage grave ou de la menace d’un tel dommage, il décide si le total des marchandises de cette catégorie importées de tous les pays faisant l’objet de l’enquête, autres que le pays visé — ou les pays visés — par cette conclusion, sont importées en quantité tellement accrue et dans des conditions telles qu’elles constituent une cause principale du dommage grave porté aux producteurs nationaux de marchandises similaires ou directement concurrentes, ou de la menace d’un tel dommage.

 

 

 
 

Recommandations

 
 

6(1) Sous réserve du paragraphe (2), si le Tribunal conclut que l’importation des marchandises d’une catégorie décrite à l’annexe constitue une cause principale du dommage grave porté aux producteurs nationaux de marchandises similaires ou directement concurrentes, ou de la menace d’un tel dommage, il recommande à l’égard de la catégorie la prise de mesures pour corriger, pendant une période de trois ans, le dommage causé ou qui menace d’être causé par l’accroissement des importations au Canada, eu égard aux droits et obligations du Canada dans le cadre d’accords sur le commerce international.

 

 

 
 

Exception — pays bénéficiant du tarif de préférence général

 
 

(2) Les recommandations du Tribunal ne portent pas sur les marchandises qui sont importées d’un pays bénéficiant du tarif de préférence général — et qui sont originaires de ce pays — dont les importations de marchandises de la catégorie en cause, en 2017, n’ont pas dépassé trois pour cent du total des importations des marchandises de la catégorie, pourvu que les importations des marchandises de la catégorie de tous les pays bénéficiant de ce tarif n’aient pas représenté, en 2017, plus de neuf pour cent du total des importations des marchandises de la catégorie.

 

 

 
 

Rapport

 
 

7 Le Tribunal présente au gouverneur en conseil, dans les cent soixante-quinze jours suivant la date du présent décret, un rapport qui expose :

a) sa décision et les motifs de celle-ci;

b) ses recommandations.

 

 


 

 
 

ANNEXE

(alinéas 2‍(1)a) et b), paragraphes 3‍(1) et (4), articles 4 et 5 et paragraphe 6‍(1))

 

 

     

 

     

 

Catégories de produits

Description

 
 

1. Tôles lourdes

Tôles d’acier au carbone et tôles d’acier allié résistant à faible teneur, laminées à chaud, n’ayant subi aucun autre complément d’ouvraison que le laminage à chaud, traitées thermiquement ou non, d’une largeur variant de 80 pouces (± 2,030 mm) à 152 pouces (± 3,860 mm) inclusivement, et d’une épaisseur variant de 0,375 pouce (± 9,525 mm) à 4 pouces (±101,6 mm) inclusivement, avec les écarts positifs ou négatifs que les normes pertinentes autorisent pour chaque dimension. Il est entendu que ces restrictions dimensionnelles s’appliquent aux tôles d’acier qui contiennent de l’acier allié en quantité supérieure aux normes reconnues de l’industrie, à condition que l’acier ne réponde pas aux normes reconnues de l’industrie pour une nuance spécifique de tôle d’acier allié.

 

Les marchandises suivantes sont exclues :

 

 

• les tôles en bobines,

 

 

• les tôles dont la surface présente par intervalles réguliers un motif laminé en relief (aussi appelées « tôles de plancher »)‍.

 

 

   
 
 

2. Barres d’armature pour béton

Barres d’armature crénelées pour béton en acier, laminées à chaud, en longueurs droites ou sous forme de bobines, souvent identifiées comme armature, de différents diamètres jusqu’à 56,4 mm inclusivement, de finitions différentes.

 

Les marchandises suivantes sont exclues :

 

 

• les barres rondes ordinaires,

 

 

• les produits de barres d’armature fabriqués,

 

 

• les armatures d’un diamètre de 10 mm (10M) produites selon la norme CSA G30 18.09 (ou selon des normes équivalentes) et revêtues de résine époxyde selon la norme ASTM A775/A 775M 04a (ou selon des normes équivalentes) en longueurs de 1 pied (30,48 cm) à 8 pieds (243,84 cm), inclusivement.

 

 

   
 
 

3. Produits tubulaires pour le secteur de l’énergie

Les produits tubulaires pour le secteur de l’énergie en acier au carbone et en acier allié, y compris les tubes de canalisation, de caisson et de tubage, finis ou non finis, soudés ou sans soudure, d’un diamètre extérieur nominal de 2,375 pouces (60,3 mm) à 60 pouces (1,524 mm) (avec les écarts positifs ou négatifs que les normes pertinentes autorisent pour chaque dimension), traités thermiquement ou non, indépendamment de la longueur, de l’épaisseur de la paroi, du traitement de la surface (recouverte ou non) et de la finition des extrémités (extrémités lisses, biseautées, filetées ou filetées et manchonnées), de toutes les nuances, conformes ou appelés à se conformer à l’une ou plusieurs des normes de l’American Petroleum Institute (« API ») 5L, API 5L-B, API 5CT, de l’Association canadienne de normalisation (« CSA ») Z245.1, de l’Organisation internationale de normalisation (« ISO ») 3183, de l’American Society for Testing and Materials (« ASTM ») ASTM A333, ASTM A106, ASTM A53-B ou aux normes propriétaires équivalentes ou supérieures, qu’ils soient certifiés et marqués ou non, qu’ils respectent ou non les normes pour d’autres utilisations ultimes (p. ex. une seule, deux ou plusieurs attestations, tubes de canalisation de pétrole et de gaz, tubes pour pilotis, ou autres applications)‍.

Il est entendu que la présente catégorie comprend les caissons et les tubes qui sont connus dans l’industrie comme « tubes verts ». Ces tubes sont formés et ont la composition chimique ainsi que les dimensions de produits tubulaires, mais ils nécessitent un traitement supplémentaire avant de pouvoir être utilisés dans un puits. Ils sont compris dans la présente catégorie en tant que tubes non finis, non traités thermiquement ou aux extrémités lisses. Le traitement supplémentaire requis pour ces tubes peut être un traitement thermique, du filetage, du manchonnage, des tests ou toute combinaison de ces procédés.

 

Les marchandises suivantes sont exclues :

 

 

• les tuyaux de forage, tubes courts, manchons, tubes-sources pour manchons, tubes de canalisation en acier galvanisé ou inoxydable et caissons ou tubages contenant 10,5 % ou plus en poids de chrome,

 

 

• les tubes de canalisation soudés longitudinalement à l’arc immergé, indépendamment de la nuance, du diamètre extérieur et de l’épaisseur de la paroi, d’une longueur de 60 pieds (18,288 m), sans soudure sur la circonférence, pour utilisation exclusive dans les systèmes d’évacuation des boues ou des résidus dans l’exploitation des sables bitumineux et désignés « For Use as Slurry/Tailings Pipe Only » (à utiliser comme tubes pour pipelines à boues seulement)‍. Il est entendu que l’utilisation comme tube de conduite satisfaisant à la norme CSA Z-662 ou comme tube sous pression satisfaisant au code CSA B51 est interdite aux termes de la présente exclusion,

 

 

• les tubes de canalisation soudés longitudinalement à l’arc immergé, indépendamment du diamètre extérieur, de l’épaisseur de la paroi et de la longueur, pour utilisation exclusive comme conduites de distribution à température et pression élevées et désignés « For Steam Distribution Only » (pour conduites de distribution à haute pression seulement), homologués pour satisfaire à la norme CSA Z662-15 chapitre 14 ou à l’annexe I et résistant à la fatigue et au fluage selon les sections I.2.3.2 et I.3.2.1 de la norme CSA Z662-15 tel qu’il est établi par un essai d’au moins 10 000 heures effectué conformément à la norme ASTM E139,

 

 

• les tubes de canalisation bruts sans soudure en acier au carbone ou en acier allié sous forme de tubes-ébauches d’un diamètre extérieur de 184, 197, 210, 235, 260, 286, 328, 350, 368, 377, 394, 402, 419, 426, 450, 475, 480, 500, 521, 530, 560, 585 ou 610 mm, dont l’épaisseur de la paroi varie de 9 mm à 110 mm et la longueur, de 7,72 m à 15,24 m, sans inscription les désignant comme répondant à une norme d’un produit de tube de canalisation, mais importés pour servir dans la fabrication, et non seulement pour la finition, de tubes de canalisation sans soudure qui respectent une ou plusieurs des normes API 5L, CSAZ245.1, ISO 3183, ASTM A333, ASTM A335, ASTM A106, ASTM A53 ou des normes équivalentes,

 

 

• les tubes en acier soudés à l’arc ASME SA 672 ou ASME SA 691 homologués selon les règles du « Boiler and Pressure Vessel Code » (code sur les chaudières et cuves sous pression) de l’ASME (et comportant au moins un de ces marquages), d’une longueur n’excédant pas 15 pieds (4,572 m), pour une utilisation autre que celle des tubes de conduite satisfaisant à la norme CSA Z-662 et importés avec les certificats d’inspection autorisés et les rapports de données partiels de l’ASME applicables,

 

 

• les tubes de canalisation, indépendamment de leur nuance, de leur diamètre extérieur et de l’épaisseur de leur paroi, comportant un marquage unique « DNV-OS-F101 » pour utilisation exclusive en mer et désignés « For Offshore Applications Only » (pour les utilisations en mer seulement),

 

 

• Les tubes de canalisation soudés d’un diamètre extérieur de 18 pouces à 24 pouces (610 mm) inclusivement (avec les écarts positifs ou négatifs que les normes pertinentes autorisent pour chaque dimension), indépendamment de la nuance et de l’épaisseur de la paroi, dont le contenu en manganèse est d’au moins 16 % en poids, utilisés exclusivement dans les systèmes d’évacuation des boues ou des résidus dans l’exploitation des sables bitumineux et désignés « Not for CSA Z-662 Applications » (non conçu pour des applications ayant trait à la norme CSA Z-662)‍. Il est entendu que l’utilisation dans un pipeline satisfaisant à la norme CSA Z-662 est interdite aux termes de la présente exclusion.

 

 

   
 
 

4. Tôles minces laminées à chaud

Tôles et bandes en acier au carbone et en acier allié, laminées à chaud, y compris des matériaux de récupération ou de qualité inférieure, de largeurs variées, mais égales ou supérieures à 0,75 pouce (19 mm), et :

 

 

• pour les produits sous forme de bobines, d’une épaisseur de 0,054 pouce à 0,625 pouce (1,37 mm à 15,875 mm) inclusivement,

 

 

• pour les produits coupés à longueur, d’une épaisseur égale ou supérieure à 0,054 pouce, mais inférieure à 0,187 pouce (dimension minimale de 1,37 mm, mais de moins de 4,75 mm)‍.

 

 

 

Les marchandises suivantes sont exclues :

 

 

• les tôles et les bandes en acier inoxydable laminées,

 

 

• les produits plats coupés à longueur en acier allié, laminés à chaud, dont le contenu en manganèse est d’au moins 11,5 %, d’une épaisseur variant de 0,12 pouce à 0,19 pouce (de 3 mm à 4,75 mm)‍.

 

 

   
 
 

5. Acier prépeint

Produits laminés plats prépeints d’acier non allié et allié (à l’exclusion de l’acier inoxydable) qui sont peints, vernis ou revêtus de matières plastiques sur au moins un côté et qui sont en bobines ou coupées à longueur, d’une épaisseur maximale de 0,079 pouce (2,0066 mm) et d’une largeur maximale de 61,5 pouces (1 562,1 mm), avec les écarts positifs ou négatifs que les normes pertinentes autorisent pour chaque dimension.

 

Les marchandises suivantes sont exclues :

 

 

• les produits ayant un revêtement final de poussière de zinc (une peinture riche en zinc contenant au moins 70 % de zinc en poids),

 

 

• les produits dont le substrat comporte un revêtement métallique de chrome.

 

 

   
 
 

6. Fil en acier inoxydable

Fils ronds en acier inoxydable étirés à froid, et étirés à froid et recuits, d’un diamètre transversal maximal de 0,256 pouce (6,50 mm); et fils profilés en acier inoxydable étirés à froid, et étirés à froid et recuits, d’une aire transversale maximale de 0,031 pied carré (0,787 mm carré)‍.

   
 
 

7. Fil machine

Certains produits laminés à chaud d’acier au carbone et d’acier allié, en bobines, d’une coupe transversale à peu près ronde dont le diamètre réel est de moins de 19,00 mm.

 

Les marchandises suivantes sont exclues :

 

 

• l’acier inoxydable,

 

 

• l’acier à outils,

 

 

• l’acier à haute teneur en nickel,

 

 

• l’acier pour roulement à billes,

 

 

• les barres d’armature pour béton.